Accueil de l’Etranger

Association Créé(e) en 1975

Domaine(s) d’action : Autres secteurs
Président(e) : Pierre JEUCH
Directeur(e) : Cécile TRON

17 voie de Wissous, 91300, MASSY
01 69 30 00 67
lescedres@gmail.com
Voir le site

Objectifs et missions :

L’école chrétienne de langue française « Les Cèdres » dispense depuis près de quarante ans des cours de français à des missionnaires issus d’une trentaine de pays différents, ainsi qu’à d’autres personnes acceptant le statut et l’ambiance chrétiens de l’école. L’école est ouverte pendant toute l’année.

Créé(e) en 1905 / Reconnu(e) d’utilité publique

Domaine(s) d’action : Social & Culturel
Président(e) : Antoine Durrleman
Directeur(e) : Gilles Petit-Gats
Salariés : 290
Bénévoles : 90
Bénéficiaires : 16000

20 rue Santerre, 75012, Paris
01 72 63 10 01
secretariatdg@casp.asso.fr
Voir le site

Objectifs et missions :

La mission du Casp est de lutter contre la pauvreté, les exclusions et toutes les formes de détresse

Son but est d’« accueillir, aider, conseiller, accompagner, soutenir sans distinction de religion, de race, d’idéologie ou de nationalité ceux qui le consultent en raison de difficultés d’ordre moral, psychologique, relationnel, juridique, matériel, économique ou spirituel » selon l’article 1 de ses statuts.

Accueillir, orienter, accompagner en vue de l’insertion sont les quatre maîtres mots qui définissent le travail qu’il réalise.

Le CASP est à la fois un « urgentiste » et un promoteur d’insertion.

Ces deux approches sont pour lui complémentaires : l’urgence, geste humanitaire, est celui qui répond à la première nécessité ; l’insertion est un travail de fond, une démarche sur le moyen ou le long terme qui vise à l’autonomie de la personne.

Son action est préventive, palliative et curative. Elle va de l’accueil de jour à l’insertion professionnelle, de l’hébergement d’urgence à l’accès à un logement durable.

Le CASP met en place à cette fin les services adaptés à ces missions, en s’efforçant que les démarches entreprises soient toujours effectuées avec la participation active des personnes elles-mêmes.

Son action s’exerce principalement à Paris mais a vocation à concerner la région parisienne.

Valeurs :

Parce que la lutte contre les exclusions ne peut pas être un thème abstrait de discussion mais la mise en œuvre concrète et collective de moyens d’action pour résister au fatalisme et au découragement devant les difficultés sociales rencontrées par une partie de la population de notre pays.

Parce que le CASP est un rassemblement de femmes et d’hommes, professionnels et bénévoles :

  • qui disent non à l’injustice
  • qui affirment que l’exclusion sociale n’est pas une fatalité
  • qui ont choisi de mettre leur savoir-faire et leurs compétences au service des personnes en détresse

Parce que seul cet engagement permanent et durable au bénéfice de la collectivité pourra rétablir les personnes fragilisées par les échecs, la détresse physique et morale dans leur dignité et leur humanité en les aidant à réunir les conditions indispensables à la définition et à la mise en œuvre d’un nouveau projet de vie.

Parce que cette conviction et cette volonté communes, au fondement du projet associatif du CASP, contribuent par leur dynamique au renforcement du lien social.

Fonctionnement :

L’action du Casp est répartie en sept pôles :

Le pôle Urgence :

Un service de domiciliation, l’Espace solidarité insertion (ESI) “La Maison dans la rue” pour un accueil ouvert en journée, et deux dispositifs d’hébergement.

Le pôle Hébergement d’Insertion :

Trois Centres d’Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS) : le CHRS Cretet, le CHRS Pouchet et le CHRS Tillier.

Le pôle Insertion économique et sociale :

Le service RSA offre une prise en charge globale des bénéficiaires du RSA. Il accompagne les personnes dans leur projet professionnel, vers le logement si nécessaire et par rapport à d’autres problématiques qui peuvent surgir dans des situations de grande précarité sociale. Le service Emploi accompagne des demandeurs d’emploi dans leurs démarches et les aide à l’insertion.

Le pôle Asile :

Le pôle asile est composé de 4 entités: la CAFDA (Coordination de l’Accueil des Familles Demandeuses d’Asile) plate forme d’accueil de familles qui demandent l’asile à Paris, le CADA (Centre d’Accueil des Demandeurs d’Asile) est un centre d’hébergement pour demandeurs d’asile ayant sollicité le statut de réfugié, le service d’accompagnement des réfugiés, le service d’accompagnement des déboutés du droit d’asile.

Le pôle Hébergement de Stabilisation :

Le pôle regroupe trois structures dédiées à des personnes isolées, marginalisées, ayant besoin d’un temps long avant d’envisager une insertion : le Centre d’hébergement de stabilisation Servan dédié à des femmes, le centre Vaugirard et celui des Vignes à Pantin. Les Vignes accueillent des hommes.

Le pôle Familles monoparentales, le pôle compte trois entités :

La maison d’accueil Eglantine dédiée aux femmes sans domicile avec enfants, la résidence sociale Championnet dédiée à des familles monoparentales est conçue comme une alternative à l’hébergement en structure collective ou en hôtel commercial. Le foyer Trévise qui ouvrira en juillet 2012.

Le pôle Logement :

Le pôle Logement gère plusieurs résidences sociales ainsi que des appartements en diffus, notamment dans le cadre de « Louez Solidaire », et conduit régulièrement des missions d’intermédiation locative à la demande de la ville de Paris ou des bailleurs. Il offre un soutien important à tous les dispositifs du CASP.

Créé(e) en 1975

Domaine(s) d’action : Social & Culturel
Président(e) : Jean-Marc Bellefleur
Directeur(e) : Jean-Robert Yapoudjian
Bénéficiaires : 600

9 rue des chaudronniers, 68100 , MULHOUSE
03 89 33 38 00
dg@acces68.fr
Voir le site

Objectifs et missions :

L’action de l’association ACCES 68 s’axe autour de 5 pôles :

* Le pôle Accueils Insertions :

Dans le cadre de la lutte contre les exclusions, le pôle Accueils-Insertions, avec quatre établissements (la Maison du Pont, le Centre d’hébergement d’urgence, le Centre d’hébergement de stabilisation, le Centre d’ébergement et de réinsertion sociale, CHRS) et un service (le 115), vient répondre à un des maux de notre temps : l’absence d’un lieu où vivre, d’un lieu pour se poser, se reposer et pour refaire des projets. Pour atteindre cet objectif, se comptent des centaines d’actes éducatifs, des milliers d’heures d’écoute, des sourires et des regards, qui forcent le respect.

* Le pôle Emploi :

Dans nos établissements (CAVA de Habsheim, chantiers d’insertion de Habsheim et de Colmar), des personnes, sous contrat aidé, vivent la première étape de leur parcours d’insertion. Ces établissements, habilités par les Pouvoirs Publics, se situent en effet en amont des autres dispositifs de l’insertion par l’activié économique. Ils s’inscrivent résolument dans une logique sociale, tout en ayant une activité dans le secteur économique. Les Chantiers d’Insertion, du fait de leur faible seuil d’exigence, contribuent à fournir une activité à ceux qui sont les plus éloignés du marché de l’emploi. Toutes les étapes de production rencontrées dans nos chantiers permettent d’acquérir compétences et capacités facilitant le retour à l’emploi. Notre association compte deux sites d’insertion, à Habsheim et Colmar.

* Le pôle Logement :

Le pôle logement compte 3 établissements (FJT, CHT, CHEMIDA) et un service (service logement), le tout situé sur le même site des Chaudronniers, à Mulhouse. L’activité de ce pôle logement se concentre en direction de personnes qui risquent de perdre leur logement, de jeunes qui cherchent un premier logement et de personnes qui arrivent de l’étranger.

* Le pôle Projet Réfugié :

Des pays de l’Est, mais aussi d’autres régions du Globe, des personnes fuient leur pays parce qu’elles craignent pour leur vie ou subissent des persécutions. Un certain nombre viennent en France et demandent l’asile politique. L’objet du pôle Projet Réfugié, avec 5 établissements et un service, est de les recevoir et de les accompagner dans leurs démarches.

* L‘aumônerie :

L’aumônerie est une manifestation du ministère de l’Église dans le domaine de l’action sociale. Elle représente la sollicitude et la compassion de l’ensemble des chrétiens pour celles et ceux qui ont besoin d’une aide à un moment particulier de leur vie : souci d’accueil, de présence et d’accompagnement à l’image de l’amour de Dieu envers sa créature. L’aumônerie est sous la responsabilité directe du conseil d’administration et n’est pas reliée directement à une Église, même si c’est une aumônerie évangélique. Les membres de l’aumônerie font leurs interventions en accord avec la direction des établissements dans lesquels ils interviennent. L’aumônerie est régie par une charte précise. L’accompagnement social et l’œuvre de l’aumônerie sont clairement distingués. L’aumônerie obéit à une déontologie fixée dans la charte. Autour de l’aumônier principal, une équipe bénévole est présente dans les établissements de l’association (mais tous les établissements ne bénéficient pas encore d’une permanence).

Valeurs :

La foi chrétienne est la valeur fondatrice de l’association, d’où le premier « C » de son sigle : la foi comme moteur, comme point de rencontre, comme raison d’être, dans l’amour du prochain, conjuguée avec un esprit d’ouverture et d’accueil pour chaque personne comme pour chaque salarié qui collabore à l’action sociale entreprise.

L’association a été et demeure un lieu de service pour un certain nombre de salariés chrétiens. Elle accueille aussi dans son personnel des personnes aux convictions très variées, qui ont leur place. Chacun apporte ainsi sa pierre à l’édifice, dans le respect de l’esprit fondateur.

Ceci influe sur la nature des relations entre tous, administrateurs, salariés, personnes en insertion : comportement, respect de l’autre, principe de l’égalité des êtres humains, honnêteté, cohérence des attitudes, tolérance, et esprit solidaire.

A ceci se joint le souci d’une éthique réellement professionnelle.
Nous voulons croire qu’il est possible, pour les personnes en difficulté, de se faire aider, de s’en sortir, et de montrer leur valeur.

L’association se situe au sein d’un réseau de paroisses, de communautés chrétiennes.
Ainsi une aumônerie propose à tous le message chrétien, sous une forme adaptée, respectueuse de chacun et bien distincte du travail social proprement dit.

Fondation Créé(e) en 1848 / Reconnu(e) d’utilité publique

Domaine(s) d’action : Social & Culturel
Président(e) : Christian Feuillette
Directeur(e) général(e) : Christian Galtier
Salariés : 1800

6 rue John Bost, 24130, La Force
05 53 58 01 03
fjb@johnbost.fr
Voir le site

Objectifs et missions :

Créée en 1848, la Fondation John BOST est une institution protestante à but non lucratif. La Fondation John BOST a une vocation sanitaire et médico-sociale et se situe dans le cadre des prises en charge de moyenne et longue durée.

Elle dispose de plus de 1400 places, réparties dans 33 structures ou pavillons, où sont accueillies et soignées des personnes handicapées, malades mentales et des personnes âgées dépendantes. Ces résidents vivent dans un environnement ouvert, paisible, « sans mur ni clôture ».

La Fondation privilégie, au vu des nombreuses demandes d’admission qu’elle reçoit, l’hospitalisation d’adultes et d’enfants des deux sexes, présentant des pathologies psychiatriques déficitaires, neuro-psychiatriques sévères ou des polyhandicaps graves.

L’institution a développé un projet original d’accompagnement de ces personnes, sous la forme d’un projet thérapeutique qui inclut une approche globale de la personne, des démarches médicales et psychothérapeutiques, pédagogiques et éducatives, sociales, culturelles et spirituelles.

Les Publics Accueillis :

Selon les besoins, la Fondation John BOST accueille pour des séjours de courte, moyenne et longue durée des enfants, des adultes et des séniors en difficultés psychiques et/ou physiques, qu’elles soient atteintes de maladie mentale, de handicap ou des pathologies du grand âge à l’exclusion :

Des personnes malades présentant des troubles psychiatriques aigus et dont le comportement serait dangereux pour eux-mêmes ou pour autrui
Des personnes malades présentant des conduites toxicomaniaques, éthyliques, ou des troubles de type psychopathique (déséquilibre psychique grave)
Des personnes malades porteuses d’une affection contagieuse

Le mode d’hospitalisation étant libre et l’établissement ouvert, aucune personne malade ne peut y être retenue contre son gré. Toute admission s’effectue avec le plein accord de l’intéressé, accord recueilli selon des formes adaptées à ses capacités de compréhension.

Il convient que s’établisse entre la Fondation d’une part, le résident et sa famille, s’il en a une, d’autre part, un accord quant aux conditions de séjour, aux buts du projet thérapeutique, aux moyens à mettre en œuvre pour y parvenir.

Le centre de formation au Travail Sanitaire et Social (Ce.F) :

Le centre de formation au Travail Sanitaire et Social (Ce.F) de la Fondation John BOST, situé à Bergerac, propose des formations diplômantes reconnues par l’État :

Certificat d’Aptitude aux Fonctions d’Encadrement et de Responsable d’Unité d’Intervention Sociale (CAFERUIS)

Diplôme d’Etat d’éducateur spécialisé (DEES)

Diplôme d’Etat de Moniteur Educateur (DEME)

Diplôme d’Etat d’aide médico-psychologique (DEAMP)

Diplôme d’Etat d’aide-soignant (DEAS)

Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Vie Sociale (DEAVS)

Diplôme d’Etat d’Assistant Familial (DEAF)

Ainsi que des formations qualifiantes :

Surveillant de Nuit / Maîtresse de Maison

Assistant de Soins en Gérontologie

Mandataire Judiciaire

Formation des Tuteurs

Moniteur d’Atelier

Sont aussi proposées des formations professionnelles continues, des préparations à différents concours d’entrée en formation et un accompagnement à la validation des acquis de l’exp

Association cultuelle Créé(e) en 1871

Domaine(s) d’action : Église, Social & Culturel
Président(e) : Olivier BRES
Secrétaire général(e) : Francis MULLER
Bénévoles : 1100

47 rue de Clichy, 75009, Paris
01 48 74 98 58
secretaire.general@missionpopulaire.org
Voir le site

Objectifs et missions :

CHARTE du Mouvement de la Mission Populaire Evangélique

1- Principes généraux du Mouvement

Les personnes et les institutions signataires de cette charte se reconnaissent ensemble participantes d’un mouvement de pensée et d’action appelé Mouvement de la Mission Populaire Evangélique de France. Eclairées par l’expérience que la Mission Populaire poursuit depuis 1872, au lendemain de la Commune de Paris, elles constatent qu’il n’y a de fatalité ni dans l’injustice, ni dans l’oppression, ni dans l’échec. Elles veulent, en solidarité avec tous ceux qui doivent lutter pour leurs droits et leur dignité, rendre habitable et fraternelle la terre habitée.

La Charte du Mouvement constitue pour les signataires la règle commune au nom de laquelle ils s’engagent à militer pour une laïcité qui favorise et garantisse le libre débat des convictions et la libre collaboration des personnes. En France et à l’étranger, ils sont prêts à œuvrer avec tous ceux qui travaillent dans les mêmes perspectives fraternelles pour que, là où ils vivent,

  • la justice remplace l’oppression
  • l’équité remplace l’exploitation
  • le partage remplace le pillage
  • la dignité remplace le mépris
Mission Populaire :

La Mission Populaire Evangélique de France (MPEF), membre de la Fédération Protestante de France, entend vivre et manifester l’Evangile dans le milieu populaire, en solidarité avec ses luttes, ses espoirs, ses tâtonnements.

Ses membres s’organisent localement dans des communautés appelées le plus souvent Fraternités, où se retrouvent des hommes et des femmes de tous horizons, croyants et non-croyants ; elles développent des formes fraternelles de vie collective et des activités liées au contexte des quartiers populaires où elles agissent. Pour conduire ces activités, leurs membres constituent des associations qui, du fait de leurs objectifs sociaux, se réfèrent uniquement à la loi du 1er juillet 1901.

La Mission Populaire Evangélique de France, après avoir agréé les statuts de ces associations, et reconnu leur cohérence avec les principes généraux du Mouvement, met notamment à leur disposition des envoyés et des locaux.

Les formes d’organisation pratique peuvent varier d’une Fraternité à l’autre.

Ouverture à d’autres institutions :

Des institutions autres que les Fraternités peuvent partager les principes énoncés au paragraphe 1 de la présente Charte. Quand elles souhaitent participer au même mouvement de pensée et d’action, elles concluent avec la MPEF des conventions qui reconnaissent cette convergence et précisent les modalités d’action commune.

Fondation Créé(e) en 2000 / Reconnu(e) d’utilité publique

Domaine(s) d’action : Église, Social & Culturel
Président(e) : M. NAUD Daniel
Directeur(e) général(e) : M. YAPOUDJIAN Eric
Salariés : 2000
Bénévoles : 3000
Bénéficiaires : 5700

60 rue des Frères Flavien, 75020, PARIS
01 43 62 25 00
dglories@armeedusalut.fr
Voir le site

Objectifs et missions :

L’Armée du Salut dans le monde

Origines et vocation

L’Armée du Salut a été fondée en 1865 par un pasteur méthodiste William Booth, dans l’Angleterre industrielle du 19ème siècle. Portée par une éthique chrétienne, sa vocation est de répondre aux besoins physiques, sociaux et spirituels des personnes en situation de détresse.

Elle est présente dans plus de 120 pays sur les cinq continents. Elle accomplit une oeuvre d’intérêt général dans les domaines de la santé (hôpitaux, dispensaires…), de l’enseignement, du social et intervient à tous les âges de la vie, de la naissance à la fin de vie. L’Armée du Salut a pour vocation de restaurer la personne dans son corps, son humanité, ses droits fondamentaux et sa spiritualité.

Cherchant à répondre à tous les appels de détresse, Catherine et William Booth ont parfaitement défini la manière dont il convient d’aborder la personne en souffrance :

  • L’accueillir et l’écouter, la soutenir et la sécuriser en lui offrant un cadre structurant, permettant de faire le point, d’évoluer.
  • Agir sur les causes, tout en procurant une réponse immédiate à son désarroi, ce qui suppose, le cas échéant, la mise en oeuvre d’une aide d’urgence et/ou d’un accompagnement sur un plus long terme.

L’Armée du Salut en France

Une implantation progressive sur le territoire

Implantée en France depuis 1881, l’Armée du Salut s’est impliquée auprès des personnes en difficulté, créant notamment les « foyers du soldat » au cours de la première guerre mondiale.

Elle prend véritablement son essor entre les deux guerres avec la création des grandes institutions sociales à Paris et en province. Reconnue d’utilité publique par le décret du 7 avril 1931, elle ne cesse d’accroître son rayonnement dans les domaines sanitaire et social jusqu’en 1939.

A l’issue du deuxième conflit mondial, elle relance son activité en élargissant ses actions sur la jeunesse : elle développe des actions pédagogiques, met en place des maisons d’enfants et des centres d’apprentissage, crée des clubs de prévention et des établissements relevant de l’Education spécialisée.

Parallèlement, l’Armée du Salut développe un partenariat avec les pouvoirs publics et avec les acteurs du champ social. Membre fondateur d’organismes tels que l’Union Nationale Interfédérale des OEuvres et Organismes Privés Sanitaires et Sociaux ( UNIOPSS ), la Fédération Nationale des Associations d’Accueil et de Réinsertion Sociale ( FNARS ), le Syndicat général des Oeuvres Privées sanitaires et sociales ( SYNEAS ), La Fédération française des Banques Alimentaires, elle s’inscrit dans les dispositifs de lutte contre les formes d’exclusion, organise et gère des structures d’accueil en partenariat avec d’autres institutions ou services, à la demande des pouvoirs publics.

Organisation :

Adaptation aux évolutions et aux nécessités

En 1994, désireuse d’articuler avec une plus grande pertinence action sociale et spiritualité, l’Armée du Salut adopte de nouveaux statuts:

  • La gestion des établissements à caractère social et médico-social est assurée par l’Association des OEuvres Françaises de Bienfaisance de l’Armée du Salut (AOFBAS).
  • Les officiers constituent une Congrégation reconnue par l’Etat, membre de la Fédération protestante de France. Leur mission spirituelle s’exerce dans les postes d’évangélisation. La Congrégation de l’Armée du Salut situe l’éthique chrétienne, le développement spirituel et la mission d’évangélisation. Elle assure en partie avec l’Association la mission d’urgence et de prévention en amont du champ social.

Du statut d’Association à celui de Fondation

A la suite du décret du 11 avril 2000, la Fondation de l’Armée du Salut se substitue à la l’AOFBAS et est reconnue d’utilité publique. Si les valeurs et les missions de la nouvelle Fondation sont identiques à celles de l’Association, les moyens d’action sont plus étendus. Par cette démarche, l’Armée du Salut affirme sa volonté d’ouverture à la société civile, aux différents environnements politiques, culturels, sociaux et humains. Elle considère que l’échange et le partenariat sont sources de vitalité, d’enrichissement.

Implantation en France (depuis 1981):

  • 122 Structures & services, la Fondation de l’Armée du salut est implantée dans 28 départements et 16 régions
  • 3 secteurs: Exclusion/ Inclusion, Jeunesse, Soin – Handicap – Dépendance
Valeurs :

Fondation « multi spécialiste »

Riche de son histoire et de son expérience, portée par des valeurs fortes, l’Armée du Salut entend au travers de la Fondation poursuivre et étendre son engagement dans le domaine social, médico-social et sanitaire.

Elle est animée d’une volonté de modernisation, articulant caritatif et professionnalisme, l’éthique de conviction et l’éthique de compétences. La Fondation de l’Armée du Salut est attentive aux évolutions des contextes politiques et sociaux. Elle travaille à la mise en oeuvre de réponses innovantes aux problématiques nouvelles qui émergent dans le champ de l’action sociale.

La Fondation propose des prestations en direction des usagers de l’action sociale, médico-sociale et sanitaire, dans les champs de l’exclusion, de la protection de l’enfance, du soin, du handicap et de la dépendance. Elle accueille plus de 7000 personnes par jour.

Les quelques 2000 salariés et 2500 bénévoles réguliers mettent en oeuvre un accompagnement adapté aux besoins des personnes accueillies et cherchent à concrétiser, grâce à leurs actions dans plus de 120 établissements et services, trois missions :

«Secourir, Accompagner, Reconstruire »

La Fondation est certifiée par Bureau Veritas, selon le Référentiel des organismes faisant appel à la générosité du public, depuis le 24 mai 2004.

Domaine(s) d’action : Église, Social & Culturel
Président(e) : HUMBERT Philippe
Directeur(e) : BOUZY Christian
Salariés : 8
Bénévoles : 270
Bénéficiaires : environ 1000 personnes par semaine

17, rue de l’Avre, 75015, PARIS
01 45 79 81 49
christian.bouzy@foyerdegrenelle.org
Voir le site

Objectifs et missions :

La fraternité, vivons-la !

LE PROJET DU FOYER DE GRENELLE en quelques lignes

Résolument laïque et ouvert à tous, le Foyer de Grenelle plonge ses racines dans une inspiration chrétienne protestante, qui lui fait affirmer, avec bien d’autres, « qu’il n’y a de fatalité ni dans l’injustice, ni dans l’oppression, ni dans l’échec ». Avec toutes celles et ceux qui travaillent dans les mêmes perspectives, il entend « contribuer à rendre habitable et fraternelle la terre habitée », conformément à la charte de la Mission populaire Evangélique.

Dirigé par un conseil élu en assemblée générale, soutenu par une équipe de salariés, le Foyer de Grenelle est d’abord l’affaire des quelques 1000 personnes qui le fréquentent chaque semaine, dont 300 bénévoles engagés. Le projet est centré sur l’accueil de chacun dans le partage fraternel des forces et des faiblesses des uns et des autres.

Et activité :

Les activités sont multiples :

  • accueil et orientation,
  • domiciliation et accompagnement des demandeurs d’asile et des sans-abri
  • aide aux demandeurs d’emploi
  • table ouverte
  • café sans alcool
  • centre de loisirs et actions de prévention
  • accompagnement scolaire
  • cours d’alphabétisation et de français
  • café-débats
  • partage autour de la bible
  • culte public chaque dimanche
  • braderies etc
  • grand souper de Noël
  • écoute pastorale
  • accueil des associations du quartier

Le projet social 2011-2013 qui a reçu l’agrément de la Caisse d’Allocations familiales est défini autour de 5 axes :

1) vers une meilleure insertion sur le quartier

2) vers un carrefour culturel à valoriser

3) vers un foyer adapté à l’ère numérique

4) vers un accueil de grande qualité

5) pour une animation collective famille

Des fêtes, concerts ou spectacles rythment l’année et sont l’occasion d’échanges et de partage par-delà les activités… mais aussi des temps de réflexion. Notre devise est exigeante et pas toujours facile à vivre mais elle est notre ligne d’horizon : « La fraternité vivons-la ! »

Historique :

Au lendemain de l’écrasement de la Commune, un pasteur protestant écossais de passage à Paris, interpellé par des ouvriers, entreprend de leur proposer une « religion de liberté et de réalité » ; il fonde ainsi la Mission populaire Evangélique de France. Une des premières implantations est le Foyer de Grenelle bâti en 1895 dans un secteur alors en plein essor industriel. Au carrefour de préoccupations sociales et de convictions spirituelles, il propose aux habitants du quartier, action sociale diversifiée, éducation populaire, conférences, étude de la bible, dans le cadre de la laïcité naissante dont les protestants sont d’ardents promoteurs.

Au fil du XXème siècle, Le foyer de Grenelle adapte son action à l’évolution de la population du quartier et de ses besoins : l’industrie automobile et ses sous-traitants se développent, entraînant l’arrivée massive d’une population migrante ; puis c’est la désindustrialisation, la précarisation croissante…

Depuis le début des années 1970, le Foyer de Grenelle rassemble l’essentiel de ses activités dans un centre social, agréé par la Caisse d’allocations familiales, la Ville et le Département.

Association Créé(e) en 1904 / Reconnu(e) d’utilité publique

Domaine(s) d’action : Social & Culturel
Président(e) : Roland Chazal

19 rue Bigot, 30000, Nîmes
04 66 58 25 27
actionsociale@apa30.fr
Voir le site

Objectifs et missions :

La valeur d’un être humain ne dépend pas de ce qu’il produit, de sa santé physique ou mentale ; sa dignité n’est pas tributaire de ses performances ni entamée par ses échecs, c’est notre conviction. Depuis 1904, l’Association Protestante d’Assistance, vient en aide aux personnes et familles démunies et en grande difficulté sociale.
Au-delà d’un premier accueil et d’une aide immédiate, souvent dans l’urgence, notre Association s’efforce d’accompagner ces personnes dans la durée pour faciliter leur réinsertion sociale et leur donner les moyens et les outils favorisant un nouveau départ dans la vie. Cet accompagnement social ne peut être réalisé que dans le cadre d’une relation de confiance mutuelle, avec le maximum de professionnalisme, de compétence et d’exigence dans le soutien apporté, dans le respect le plus strict de la dignité et de l’intimité auxquelles tout être humain a droit.

L’A.P.A. s’est donnée pour mission, non seulement d’assister les personnes et les familles en difficulté, mais également de les accompagner tout au long du chemin qui les mène ou les ramène à l’autonomie. En conséquence, ses activités se déclinent suivant les trois volets ci-dessous :

  • Assitance
  • Accompagnement
  • Autonomie

Association Créé(e) en 1907 / Reconnu(e) d’utilité publique

Domaine(s) d’action : Social & Culturel
Président(e) : FAURIEL Sylvain
Directeur(e) général(e) : BOSC Jean-Jacques
Salariés : 150
Bénévoles : 135
Bénéficiaires : 600 personnes en moyenne

97 rue Faventines, 26000, Valence
04 75 78 29 30
diaconat-protestant@diaconat-valence.org
Voir le site

Objectifs et missions :

Dans un souci de proximité réaffirmé, nous agissons auprès de personnes fragilisées, parmi lesquelles : personnes âgées, jeunes travailleurs, jeunes en situation difficile, personnes en difficultés, chômeurs, prostitués ou en danger de le devenir, sans domicile fixe, familles en demande d’asile.

Pour eux, en veillant à la mixité sociale et à la sociabilité, nous sommes un lieu d’accueil pour toutes les fragilités, pour toutes les personnes en situation de détresse et de solitude.

Pour toutes ces personnes que nous accompagnons, nous engageons des actions individualisées d’écoute, de prévention, d’éducation et d’accès aux droits (santé, emploi, logement, etc.).

Au service de celles-ci nous développons des missions précises :

  • Répondre aux demandes et aux besoins à partir d’un travail d’accueil et d’écoute des personnes (permanences, écoute, convivialité, relation avec les personnes, travail individuel et collectif …).
  • Développer des actions d’accompagnement.
  • Engager les personnes accueillies, à l’autonomie et à la responsabilité, en développant : conseil d’établissement, réunions de résidents, comité de résidents dans les FJT, volonté de stimuler les solidarités entre les hébergés, le principe de participation des résidents reste l’enjeu principal : réflexion sur les projets etc.
  • Faire émerger les projets individuels (projet de vie, projet d’insertion) à partir de contrats individuels, en mettant en avant l’utilité sociale des personnes.
Valeurs :

Le Diaconat Protestant n’est pas seulement une association gestionnaire d’établissements sociaux et médico-sociaux.

Notre capacité d’innovation et notre devoir d’interpellation sont indispensables à la cohésion sociale et à la promotion des droits sociaux. Terreau de solidarité et de responsabilité, nous contribuons et continuerons de contribuer à l’accueil, aux soins, au soutien et à la reconnaissance des personnes les plus fragiles.

Nos valeurs communes :

  • La personne humaine dans le respect de sa dignité, la solidarité et le bien commun, sont nos valeurs premières.
    Dans le but d’améliorer le bien être des personnes, sur le plan matériel, psychologique et spirituel, en lien avec d’autres acteurs, au nom de la solidarité, de l’écoute de l’autre, du partage, de l’accueil, l’Association, attentive aux besoins affirme.
  • La pauvreté et les précarités, le chômage, la solitude et les multiples formes de souffrance et d’exclusion ne sont pas des fatalités. La nécessité de résister fonde notre lutte contre les injustices.
  • Le nécessaire respect des personnes et la reconnaissance de la dignité de chacun.
  • L’impératif d’agir sur les causes tout en unissant nos efforts pour rendre concrète et immédiate la solidarité.

Notre action vise à faire accéder les personnes à leurs droits en les considérant comme les partenaires; refusant l’assistanat et dans un souci permanent de prévention, les personnes que nous accompagnons ne sont pas objets, mais sujets de notre action. Nous travaillons à faire avec les personnes et non simplement pour elles.

Association loi 1901 Créé(e) en 1976

Domaine(s) d’action : Social & Culturel
Président(e) : Irène Carbonnier
Secrétaire général(e) :
Salariés : 150
Bénévoles : 20
Bénéficiaires : 38300

66/68 rue de la Folie Regnault, 75011, Paris
01 43 56 94 70
contact@arapej.fr
Voir le site

Objectifs et missions :

Au service de la liberté de personnes captives de leur passé.

Fondée en 1976 par quatre aumôniers de prison protestants et catholiques et regroupant aujourd’hui un ensemble de personnes partageant une vision commune des droits de l’homme, l’arapej Ile de France s’est donnée pour mission d’accueillir en priorité les personnes sortant de détention ou placées sous main de justice, mais aussi les personnes en grande difficulté sociale. Partie de quelques places d’hébergement, elle gère aujourd’hui 20 établissements et services dans six des départements d’Ile de France : centres d’hébergement et de réinsertion sociale pour hommes et femmes, service RSA, service d’accueil de personnes bénéficiant d’un aménagement de peine, points d’accès au droit, accueil de personnes toxicomanes et atteintes de pathologies graves, chantiers d’insertion, etc.

L’objectif de cet accueil est de permettre aux personnes détenues un retour digne dans la société, de lutter contre la récidive et de développer le plus largement possible des actions propres à prévenir les phénomènes d’exclusion sociale. Elle dispose d’une ligne d’écoute et d’information juridique au service des détenus, de leurs familles et des professionnels.

Parce que la réflexion est indissociable de l’action que l’arapej mène, la seconde mission de l’association est de développer de façon continue son analyse des phénomènes de délinquance et d’exclusion, du fonctionnement du système pénal, à partir des réalités vécues par les personnes qu’elle accueille. Son objectif est de proposer les réformes nécessaires de la justice et de la prison et de sensibiliser l’opinion publique sur le fonctionnement de ces deux institutions.

Créé(e) en 1963

Président(e) : Dominique Kergomard
Directeur(e) : Pierre-Olivier Dolino
Salariés : 1
Bénévoles : 40
Bénéficiaires : +1000

309 avenue Andreï Sakharov, 69009, Lyon
04 78 35 30 66
foyerprotestant@lyon-duchere.com
Voir le site

Objectifs et missions :

Le Foyer Protestant de la Duchère fait partie de l’histoire du grand ensemble de la Duchère depuis 1963. Créé à l’initiative des protestants lyonnais, il est l’une des fraternités de la Mission Populaire Evangéliquede France (www.missionpopulaire.org – Eglise membre de la Fédération protestante de France).

Il a accompagné les transformations du quartier au cours de quatre décennies. Depuis, ce lieu accueillant et convivial permet une présence qui humanise les rapports entre les habitants à travers une équipe d’une trentaine de personnes bénévoles. Le projet du Foyer – qui est bien inséré dans le tissu social, ecclésial et culturel du quartier et plus largement de Lyon – se décline selon trois axes : le cultuel, le culturel et le social.

Le Foyer articule les moments spirituels et de ressourcement aux activités culturelles et sociales afin de créer une véritable dynamique de partage et de fraternité. En ne séparant pas besoin matériel et spirituel nous traçons avec ceux que nous rencontrons le chemin de la fraternité.

Projet Spirituel :

« La Mission Populaire Évangélique de France entend vivre et manifester l’Évangile dans le milieu populaire, en solidarité avec ses luttes, ses espoirs, ses tâtonnements ».

L’originalité de cette aventure, au nom de la foi chrétienne, nous conduit à constituer une communauté bigarrée qui fait de l’hospitalité un signe que le Christ est à l’œuvre. Elle compte des croyants et des incroyants qui se retrouvent sur des exigences de refus de l’indifférence, de l’intolérance et du fanatisme, face notamment à la tentation des intégrismes.

Nous croyons-nous :

  • qu’il n’y a de fatalité ni dans l’injustice, ni dans l’oppression, ni dans l’échec ;
  • que la vocation du Foyer est de militer pour une laïcité qui favorise le libre débat des convictions et la collaboration fraternelle des personnes ;
  • qu’il est urgent de rompre le monde clos de la précarité ;
  • que l’Évangile libérateur fait tomber les barrières et invite à aller vers l’autre aussi étrange qu’il soit.
Activités :

Au Foyer, le projet s’organise autour de trois dimensions :

  • Le spirituel : être un lieu de ressourcement et de rencontre par les cultes, les études bibliques, les groupes de prière, la présence régulière du pasteur, l’œcuménisme, l’interreligieux, …
  • Le culturel : être un espace d’échange et de débat entre les cultures qui forment la diversité du quartier, par la mise en place des dîners-débats, du café- détente (en direction des personnes âgées ou isolées), de la théière d’Aladin (rencontre-partage de femmes maghrébines avec celles d’autres cultures), des sorites, des vacances, ….
  • Le social : accompagner et mobiliser les habitants face aux problèmes de la vie quotidienne et en particulier dans les démarches administratives : par l’accueil ouvert tous les jours et ses permanences plus spécifiques des Ecrivains publics ou d’information sur le droit des étrangers avec la CIMADE, par le vestiaire qui recycle les vêtements à petits prix, …

En ne séparant pas besoin matériel et spirituel nous traçons avec ceux que nous rencontrons le chemin de la fraternité !

Association Créé(e) en 2011

Domaine(s) d’action : Social & Culturel
Président(e) : Haladjian Boros
Salariés : < 100
Bénévoles : < 20

LE BOURG, 69640, MONTMELAS ST-SORLIN
administration@apeb.fr
Voir le siteVoir le site

Objectifs et missions :

L’APEB est une association privée à but non lucratif, qui a pour objet de créer et d’administrer des œuvres à caractère social ou de bienfaisance telles que :

  • maisons de retraite EHPAD,
  • maisons médicalisées,
  • centres d’accueil et de soins,
  • centres d’hébergement.

Association droit local Créé(e) en 1834 / Reconnu(e) d’utilité publique

Domaine(s) d’action : Social & Culturel
Président(e) : Jean-Christophe GRAFF
Directeur(e) : Bernard SAETTLER
Salariés : 8
Bénévoles : 400
Bénéficiaires : 2000

2 RUE BRÛLÉE, 67000, STRASBOURG
03 88 32 28 54
semis@semis.org
Voir le siteVoir le site

Objectifs et missions :

Témoigner, par la Parole et le Geste, de l’amour de Dieu comme une bonne nouvelle libératrice.

Missions : formation d’adultes, présence dans le monde du travail, témoignage par la vente de livres sur des marchés, actions d’entraide, …)

Zones géographiques d’implantation : un siège à Strasbourg, une antenne à Bischwiller (Alsace du Nord).

Créé(e) en 1977

Domaine(s) d’action : Social & Culturel
Président(e) : Thierry SCHULER

6 rue des imprimeurs, 67200, Strasbourg
03 88 10 34 50
tyschuler@gmail.com
Voir le site

Association Loi 1901 (déclarée en 1906) Créé(e) en 1820 / Reconnu(e) d’utilité publique

Domaine(s) d’action : Social & Culturel
Président(e) : Monsieur Jacques-Henri KINNE
Salariés : 25 sur la totalité des services
Bénévoles : 40

30 rue Rachais, 69007, LYON
04 72 71 00 31
secretariat@entraide-lyon.com

Objectifs et missions :

L’association a pour but la lutte contre l’exclusion et l’aide aux personnes en difficulté.

Implantations

Foyer d’étudiants au 12 rue Pierre Corneille, Lyon 6ème.

Service Socio-éducatif au 12 rue Pierre Corneille, Lyon 6ème.

Micro-crèche Chaudoudoux au 11 rue Jacques-Monod, Lyon 7ème.

Lieu d’accueil Parents/Enfants « Le 11 » au 11 rue Jacques Monod, Lyon 7ème.

Service d’action sociale : Le Diaconat :

  • Epicerie sociale « Le Panier des Gones » au 11 rue St Georges, Lyon 5ème,
  • Epicerie sociale « Le Panier de l’Entraide » au 11 rue St Georges, Lyon 7ème,
  • Accueil au 336 rue André Philip, Lyon 7ème,
  • Boutique de vêtements au 88bis cours Gambetta, Lyon 7ème.

Association 1901 Créé(e) en / Reconnu(e) d’utilité publique

Domaine(s) d’action : Social & Culturel
Président(e) : Maryvonne Duméril

15bis place Edouard Normand, 44000, Nantes
diaconat.nantes@gmail.com

Objectifs et missions :

L’Association du « Diaconat Protestant de Nantes » a été fondée en juin 1906 et reconnue d’utilité publique en décembre de la même année.

Elle offre accueil et assistance aux personnes démunies grâce à des aides matérielles, une distribution alimentaire bimensuelle, un hébergement ou un soutien financier ponctuel, sans distinction d’origine, ni de croyance.

Par ailleurs, le Diaconat est propriétaire de la maison de vacances « La Brise de Mer » qui a permis à des milliers d’enfants de partir en vacances depuis un siècle. L’association a souhaité poursuivre et élargir son action dans le domaine du tourisme social grâce à la rénovation de cette maison de vacances. Après un vaste chantier de réhabilitation, la Brise de Mer réouvrira ses portes en juillet 2014.

L’association est membre de La Fédération de l’Entraide Protestante (FEP) et de l’Union Nationale des Associations de Tourisme (UNAT).

Association loi 1901 Créé(e) en 1932

Domaine(s) d’action : Social & Culturel
Président(e) : STEHLY Jocelyne
Salariés : 38
Bénévoles : 35
Bénéficiaires : environ 1000 par an

6 Rue du Fust, 26200, MONTELIMAR
04 75 01 05 52
entraide.protestante@hotmail.fr

Objectifs et missions :

Actions : Notre Association a mis en œuvre progressivement, et depuis 30 ans, diverses actions d’insertion sociale et professionnelle, mais aussi de lutte contre l’exclusion, notamment par le logement.

Aujourd’hui notre activité tourne autour de 4 pôles de compétences :

Un dispositif d’urgence sociale comprenant :

  • deux Centres d’Hébergement et de Réinsertion Sociale d’Urgence (total 40 places)
  • un centre de santé, de prévention et d’accès aux soins, avec 2 lits halte soin santé
  • une permanence d’accueil de jour (administratif, courrier, hygiène)

Un dispositif d’insertion sociale et d’insertion par le logement qui regroupe :

  • un Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale « Insertion » de 17 places
  • un dispositif de sous location de logements-relais (ALT et baux glissants)
  • des actions d’accompagnement social lié au logement et d’aide aux impayés d’énergie
  • une Boutique recherche logement et une Agence immobilière sociale

Des actions d’insertion professionnelle proposant :

  • un chantier d’insertion « Entretien des locaux » et « déménagements »
  • une action de contractualisation et de suivi du RSA

Des actions à portée humanitaire conduites par des bénévoles qui :

  • délivrent des colis alimentaires
  • attribuent des aides financières ponctuelles
  • participent à des actions solidaires

Ces multiples actions, menées avec l’aide des partenariats induits, constituent une palette riche de possibilités d’accompagnements et d’orientations. C’est ainsi que l’Entraide Protestante est devenue un acteur reconnu et incontournable du logement social, de la lutte contre l’exclusion sous toutes ses formes et de l’insertion socioprofessionnelle sur Montélimar et ses environs.

Association 1901 Créé(e) en 1956

Domaine(s) d’action : Église, Social & Culturel
Directeur(e) : Muriel Menanteau
Salariés : 4
Bénévoles : 80
Bénéficiaires : 2000

127 rue Marcadet, 75018, Paris
01 42 54 61 25
contact@lamaisonverte.org
Voir le site

Objectifs et missions :

La Maison verte, maison de quartier dans le 18e arrondissement de Paris, Fraternité de la Mission populaire évangélique (Fédération protestante de France), propose des activités sociales, d’éducation populaire et culturelles. elle est agréée espace animation sociale par la CAF.

Association loi 1901 Créé(e) en 1996

Domaine(s) d’action : Social & Culturel
Président(e) : TERRASSE Marc
Directeur(e) : TERRASSE Marc
Bénévoles : 49
Bénéficiaires : 233

84 avenue Léon Aubin, 26250 , LIVRON sur Drôme
06 42 66 60 02
entraide-protestante@orange.fr

Objectifs et missions :

Développer une gestion informatisée :- des demandes d’aide : besoins exprimés, livraisons effectuées, besoins non satisfaits- des mouvements entrées/sorties du stock de biens d’équipement

  • des demandes d’aide : besoins exprimés, livraisons effectuées, besoins non satisfaits- des mouvements entrées/sorties du stock de biens d’équipement
  • initier les bénévoles à cette gestion informatisée

Accompagner les bénévoles pour la réalisation des aides à l’équipement du logement en participant à :

  • l’accueil, l’écoute et le soutien des personnes et familles en situation de précarité
  • l’organisation du stock des biens d’équipements (mobilier, appareils ménagers, linge de maison , vaisselle)
  • la réception ou l’approvisionnement des dons et les enlèvements ou livraisons des biens d’équipement

Imaginer (après le première période 7 mois) une communication et des formes nouvelles d’intervention en vue :

  • d’évaluer la satisfaction des personnes et familles aidées
  • d’assurer la visibilité de l’Entraide et une sensibilisation de la population aux actions de solidarité

Association 1901 Créé(e) en 1998

Domaine(s) d’action : Jeunesse, Social & Culturel
Président(e) : Omolade ALAO
Directeur(e) : Christian DE LA ROQUE
Bénévoles : 35
Bénéficiaires : 50

218, rue d’Arras, 59000 , LILLE
0320549736
centre.reconciliation[AT]gmail.com
Voir le site

Objectifs et missions :

Le Centre de la Réconciliation est une association 1901.

Par son origine, ses valeurs sont inspirées de l’Évangile. Le Centre de la Réconciliation se veut au service de la personne humaine dans toutes ses dimensions.

Le Centre de la Réconciliation a pour objet l’action sociale, humanitaire et l’animation.

Les moyens que cette association peut utiliser sont la création, la gestion, l’animation et le développement d’oeuvres d’entraide, d’assistance, de formation et d’animation, et, généralement, toutes actions à caractère sanitaire, social ou pour l’animation, les moyens énumérés ci-dessous étant indicatifs et non limitatifs.

Actuellement, cette association implantée dans le quartier de Moulins à Lille dans le Nord a environ une quarantaine de membres cotisants.

Association Créé(e) en 1983

Président(e) : Hollard Solange
Directeur(e) : Christophe Cousinié
Salariés : 6
Bénévoles : 40

4 bis cheminement cambert, 31100, Toulouse
christophe.cousinie@to7.org

Objectifs et missions :

To7 par ses statuts, son histoire et ses liens avec l’ERF garde une identité protestante mais dans le même temps l’association est fortement attaché à son fonctionnement laïc.

Un local social fut trouvé d’abord au 3ème étage, au 777 bis Cheminement Glück (d’où le nom de TO7), puis au rez-de-chaussée et enfin au n° 4 bis du Cheminement Cambert.
Le pasteur Gérard GOUGNE a été le premier accompagnateur de 1983 à 2004.

LES OBJECTIFS

  • TO7 est un lieu d’accueil et de parole :

A son début, les objectifs se sont forgés peu à peu autour des difficultés majeures du quartier et particulièrement le chômage. TO7 est devenu la Maison des chômeurs où l’on peut se renseigner, discuter, préparer un dossier…

Cependant, un pourcentage important de non-chômeurs, avec d’autres difficultés de vie, fréquente ce lieu, aussi les objectifs essentiels sont par notre présence au quotidien :

  • d’accueillir chômeurs, Rmistes, étudiants, retraités, travailleurs, toute personne en situation précaire…
  • de susciter leur parole afin de la relayer dans l’espace public
  • d’orienter les personnes en situation de précarité
  • de créer un lien social en nous intégrant à la vie du quartier, en favorisant l’élaboration d’une image positive de celui-ci et son ouverture.

TO7 a été le centre d’un grand mouvement de solidarité, d’entraide, de rapprochement entre des habitants du Mirail et des autres quartiers de la ville.

C’est aussi un « lieu pour rien » où se tissent des liens de solidarité en partant du principe que toute personne peut se relever seule ou sans nous.

Fondation reconnue d’utilité publique Créé(e) en 1931 / Reconnu(e) d’utilité publique

Domaine(s) d’action : Social & Culturel
Président(e) :
Directeur(e) : François BACH
Salariés : 415
Bénévoles : 20

118, route de Grenoble, 05107, BRIANCON
04 92 25 31 53
direction@fondationseltzer.fr
Voir le site

Objectifs et missions :

Santé, formation professionnelle, handicap, enfance, personnes âgées

Association loi 1901 Créé(e) en 1996

Domaine(s) d’action : Social & Culturel
Président(e) : TERRASSE Marc
Directeur(e) : TERRASSE Marc
Bénévoles : 49
Bénéficiaires : 233

84 avenue Léon Aubin, 26250 , LIVRON sur Drôme
06 42 66 60 02
entraide-protestante@orange.fr

Objectifs et missions :

Développer une gestion informatisée :- des demandes d’aide : besoins exprimés, livraisons effectuées, besoins non satisfaits- des mouvements entrées/sorties du stock de biens d’équipement

  • des demandes d’aide : besoins exprimés, livraisons effectuées, besoins non satisfaits- des mouvements entrées/sorties du stock de biens d’équipement
  • initier les bénévoles à cette gestion informatisée

Accompagner les bénévoles pour la réalisation des aides à l’équipement du logement en participant à :

  • l’accueil, l’écoute et le soutien des personnes et familles en situation de précarité
  • l’organisation du stock des biens d’équipements (mobilier, appareils ménagers, linge de maison, vaisselle)
  • la réception ou l’approvisionnement des dons et les enlèvements ou livraisons des biens d’équipement

Imaginer (après le première période 7 mois) une communication et des formes nouvelles d’intervention en vue :

  • d’évaluer la satisfaction des personnes et familles aidées
  • d’assurer la visibilité de l’Entraide et une sensibilisation de la population aux actions de solidarité

Association Créé(e) en 2001

Domaine(s) d’action : Social & Culturel
Président(e) : LIARAS Anita
Directeur(e) général(e) : MONNET Walter
Salariés : 150

176 rue Pierre Valdo, 69005, LYON
04 77 30 32 95
personnel@epvaldo.org
Voir le site

Objectifs et missions :

L’Entraide Pierre Valdo, association régie par la loi 1901, a été créée en 2001.

Valeurs

Nos valeurs sont fondées sur une référence chrétienne, puisque l’ Entraide Pierre Valdo est issue d’associations protestantes d’entraide. Elle s’engage pour cela, afin que la justice, la solidarité, la générosité et la fraternité s’opposent à l’égoïsme, à la volonté de puissance et à l’exclusion des uns par les autres.

L’EPV adhère à la Fédération Nationale de l’Entraide Protestante et donc à sa Charte.

D’autres documents de références sont imposés par la loi :

  • La Charte de l’accompagnement des demandeurs d’asile et des réfugiés au sein du dispositif national d’accueil,
  • L’article 2 de la Loi du 2 janvier 2002,
  • L’arrêté du 8 septembre 2003 relatif à la charte des droits et liberté de la personne accueillie.

C’est dans le cadre de la solidarité nécessaire entre les hommes et de la lutte contre l’injustice, la pauvreté et l’exclusion, que l’Entraide Pierre Valdo gère l’accueil et l’accompagnement des demandeurs d’asile depuis leur entrée en France jusqu’à leur intégration dans la mesure ou ils ont obtenu le statut de réfugié.

C’est aussi une réflexion sur le sort des déboutés, sur ce qui est possible pour eux en France, ou dans d’autres pays, c’est les aider à construire d’autres projets que ceux auxquels ils avaient pensé à leur arrivée et qui s‘avèrent peut-être irréalisables.

C’est également la gestion d’un CLSH qui utilise la propriété de Lyon 5e pour l’accueil des enfants comme l’avait souhaité, en 1948, la légatrice du 176 rue Pierre Valdo, tout en recherchant des solutions de pérennisation, tant au niveau du fonctionnement que des bâtiments.

Missions

Elles s’orientent actuellement dans deux directions :

  • Recevoir des demandeurs d’asile et des réfugiés dans le cadre d’une mission d’état et d’intérêt général.
  • Accueillir des enfants de 4 à 15 ans tous les mercredis, et pendant les vacances scolaires en proposant des activités nombreuses et variées dans un but ludique et socioéducatif pour un meilleur épanouissement de chacun, enfants et animateurs.

Alliances et partenariat

Elles s’orientent vers les Institutions et les associations intervenant dans le domaine de la demande d’asile, du social, du logement, de la formation, de l’enfance.
Il faut distinguer les partenaires de l’association et ceux des établissements (terrain)

Défis de l’association

Fonder son projet sur les valeurs qui l’animent, et en particulier :

  • Soulager toute souffrance
  • Dénoncer les causes idéologiques de la souffrance et de l’exclusion
  • Dénoncer les systèmes qui portent atteinte à la dignité et à la liberté

En prenant en compte :

  • les souhaits des différents acteurs
  • la population accueillie et son besoin d’insertion
  • les contraintes économiques de gestion
  • la complexité croissante des réglementations
  • les exigences de sécurité
  • la collaboration nécessaire et parfois difficile entre bénévoles et salariés
  • la diversité et l’éloignement des structures qui la composent
  • le fait que ces structures relèvent d’autorités de tutelles différentes

Association loi 1901 Créé(e) en 1965

Domaine(s) d’action : Jeunesse, Social & Culturel
Président(e) : Jean-Philippe BOLLE
Directeur(e) : Pasteur Joel DAUTHEVILLE
Salariés : 6
Bénévoles : 30
Bénéficiaires : 200

1249 avenue Raymond Pinchard, 54000, NANCY
03 83 96 35 16
lebuisson.ardent@wanadoo.fr
Voir le site

Objectifs et missions :

Du lundi au vendredi de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 19h00

  • Le Buisson Ardent rassemble des femmes et des hommes qui, en tant que citoyens responsables, s’engagent pour accompagner leurs prochains dans une vie « debout ».
  • Assurer auprès des habitants du quartier du Haut-du-Lièvre un service d’accueil, d’éducation populaire et de formation.
    Éveiller l’intérêt de tous, de rassembler les sympathisants et de mobiliser des bénévoles pour la promotion de ses projets et de leur réalisation.

Association Loi 1901 Créé(e) en 1985 / Reconnu(e) d’utilité publique

Domaine(s) d’action : Social & Culturel
Président(e) : DELEPLANQUE HUGUES
Directeur(e) : Patrick PAILLEUX
Salariés : 136
Bénévoles : 100
Bénéficiaires : 5600

9 AVENUE DENIS CORDONNIER, 59000, LILLE
03 28 55 31 75
siege@abej-solidarite.fr ; candidaturesante@abej-solidarite.fr
Voir le site

Fraternité de la Belle de Mai / Créé(e) en 1875

Domaine(s) d’action : Église, Social & Culturel
Président(e) : Colette Flambeau
Directeur(e) : Roberto Beltrami

7 bd Burel , 13003, Marseille
04 91 62 28 09
labelledemai1@free.fr
Voir le site

Objectifs et missions :

Deux types d’associations cohabitent dans cette maison : une d’éducation populaire loi 1901 (créé en avril1986) et une autre qui en est la matrice et le support, celle ci cultuelle loi 1905 : la Mission Populaire Evangélique de France, née en 1872.

Ici, tous sont accueillis tels qu’ils et elles sont, sans distinction d’aucune sorte. Notre compagnonnage de plus de 130 ans avec le milieu populaire, les travailleurs, les chomeurs et tous les « amochés » de la vie, donnent un solide ancrage à notre action.

Association loi 1901 Créé(e) en 1987

Domaine(s) d’action : Social & Culturel
Président(e) : Denis GAUTHIER
Secrétaire général(e) : Anne BEYDON

43 Rue du Moulin de Pierre, 92140, Clamart
01 46 45 55 55
bureau@lafraternite.org
Voir le site

Objectifs et missions :

La Fraternité de Clamart, Issy les Moulineaux Meudon la Forêt a pour objet l’entraide, le soutien mutuel, le développement physique, intellectuel et spirituel des jeunes, l’oecumenisme et les contacts entre adultes.

L’Association dite “La Fraternité de Clamart – Issy-les-Moulineaux – Meudon-la-Forêt” fondée en 1921, d’inspiration protestante, accueille toutes personnes sans aucune distinction religieuse, politique, sociale ou autre. Elle a pour objet l’aide, le soutien mutuel, le développement physique, intellectuel et
spirituel, l’éducation morale et sociale des jeunes, les échanges entre adultes et les contacts œcuméniques.

Ses modes d’action sont notamment :
1 – la création, le fonctionnement, la direction de tous groupes, clubs, bibliothèques, terrains de sports ; la publication et l’édition d’un journal ; les actions d’entraide, l’organisation de manifestations et de fêtes…,
2 – le soutien à tous groupes locaux dépendant d’associations, de fédérations ou de mouvements existants et ayant le même objet,
3 – et plus généralement tous moyens propres à satisfaire l’objet de l’Association.

Domaine(s) d’action : Social & Culturel
Président(e) : Frederic Trautmann
Secrétaire général(e) : Valérie Rodriguez

4 square Paul Langevin, 78194 , Trappes
01 30 51 89 95
Voir le site

Objectifs et missions :

Une équipe d’hommes et de femmes partageant des convictions : des permanents salariés de l’association, une cinquantaine de bénévoles, des amis de passage.

Qu’ils puisent le sens de leur engagement dans le message de l’évangile, dans les enseignements du bouddhisme, de l’islam, du judaïsme, ou de l’humanisme, ils cherchent à faire de la Miss Pop un lieu d’espérance où le sentiment d’appartenance à une communauté humaine, tolérante et ouverte permette à chacun de prendre sa vie en main.

L’action de la Miss Pop est orientée vers l’accompagnement des familles au travers d’activités diverses :

  • ateliers de français pour adultes, hommes et femmes : accueil, apprentissage du français, mais aussi rencontres conviviales, couture, sorties, discussions,…
  • accompagnement scolaire du CP à la 3e, jeux éducatifs, sorties culturelles,…
  • loisirs et vacances pour enfants et pré-adolescents, apprentissage des règles de vie commune, du respect de l’autre, de l’autonomie,…
  • atelier informatique : initiation ou perfectionnement à la pratique de l’informatique, aide à l’apprentissage du français,…

Notre priorité : la présence et l’écoute.

Association Créé(e) en 1875

Domaine(s) d’action : Social & Culturel
Directeur(e) : Isabelle Pielli

59, rue de la Fontaine au Roi, 75011, Paris
01 48 06 70 31
Voir le site

Objectifs et missions :

Voir le projet social

Association reconnue d’utilité publique Loi 1901 Créé(e) en 1868 / Reconnu(e) d’utilité publique

Domaine(s) d’action : Jeunesse, Social & Culturel
Président(e) : M. Benoit LAVALLART
Directeur(e) général(e) : M. Geroges DUGLEUX
Salariés : 508
Bénévoles : 50
Bénéficiaires : 2500

3 Bis rue des Bâtisseurs, 91350, GRIGNY
01 69 84 37 00
siege.el@abej-coquerel.org
Voir le site

Objectifs et missions :

Accueillir et accompagner l’enfance en danger, les exclus de la société, les personnes âgées dépendantes, soutenir et accompagner à domicile.

Plusieurs établissements: Maisons d’enfants à caractère social, Centre de Réinsertion Sociale, Etablissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes, Service d’aide et soin à domicile.

Valeurs :

Privilégier le respect de la dignité des personnes accueillies.

Aller vers l’autre en joignant le geste à la parole.

Prendre en compte l’histoire de chacun.

Ecouter, encourager et accompagner sans prosélytisme, en respectant idées et convictions.

Individualiser les prises en charge en fonction des projets et inspirations de chaque personne accueillie.

Donner à chacun les moyens de se projeter dans l’avenir et d’exercer à nouveau sa liberté.

Partager l’espérance qui aide à regarder au-delà des limites humaines.

Implantation(s) :

15 établissements implantés sur 4 départements: L’Oise, L’Aisne, la Seine et Marne, et l’Essonne.

Créé(e) en 1951

Domaine(s) d’action : Église, Social & Culturel
Salariés : 30
Bénévoles : 50
Bénéficiaires : Entre 1300 et 1500 personnes par an

23 rue Gouffrand , 33000, Bordeaux
05 57 87 13 92
Voir le site

Objectifs et missions :

Association Loi 1901, agréée d’éducation populaire et centre social CAF, le Foyer Fraternel est depuis plus de 50 ans un lieu d’accueil, d’écoute, d’accompagnement social et d’animation ouvert à tous.
Les équipes d’animation proposent pour les habitants du secteur Picard – Martinique – Chartrons et de la CUB, les activités suivantes :

  • Halte Garderie
  • Centre de Loisirs
  • Secteurs Jeunes et Jeunes Adultes
  • Atelier Adultes (ESF)
  • Atelier de langue française et d’alphabétisation
  • Atelier informatique
  • Accompagnement scolaire
  • Camps et séjours de vacances
  • Soutien familial
  • Entraide vêtements (6/7 ventes annuelles type braderie)
  • Lieu d’accueil de jour pour personnes en grande difficulté

En multi partenariat tant associatif qu’institutionnel (CAF, CG, ville de Bordeaux, DRTEFP, FASILD, Préfecture…) le Foyer Fraternel accueille entre 1300 et 1500 personnes par an. Il est membre de l’entraide protestante, de la Fédération nationale des centres sociaux, des collectifs CLARTE et CAUSE (urgence sociale).

Association reconnue d’utilité publique Créé(e) en 1985 / Reconnu(e) d’utilité publique

Domaine(s) d’action : Humanitaire & International, Jeunesse, Social & Culturel
Président(e) : Jean-Michel Hitter
Secrétaire général(e) : Jean Fontanieu
Salariés : 14
Bénévoles : 3

47, rue de Clichy, 75009, Paris
01 48 74 50 11
contact@fep.asso.fr
Voir le site

Objectifs et missions :

Visage de la solidarité protestante, la Fédération de l’Entraide Protestante (FEP) se fixe comme objectif de lutter contre toutes les atteintes à la dignité humaine, parce que « la pauvreté et les précarités, le chômage, la solitude, l’exclusion et de multiples formes de souffrance ne sont pas des fatalités » et « sont en contradiction avec la Déclaration universelle des droits de l’homme et en opposition avec l’Evangile » (extraits de la charte de la FEP).

La FEP regroupe 360 associations et fondations, ce qui représente environ mille établissements et services dans le secteur social, médico-social et de la santé. Ce réseau national regroupe près de 28 000 collaborateurs, salariés et bénévoles, investis dans de multiples actions : accès aux soins, insertion, hébergement, logement, accueil et accompagnement des personnes dépendantes ou souffrant d’exclusions, etc.

Implantations :

Pour développer un réseau de proximité sur l’ensemble du territoire, la FEP est structurée en six régions :

  • Nord/Normandie/Ile-de-France
  • Rhône-Alpes/Auvergne/Bourgogne
  • Arc Méditerranéen
  • Grand Est
  • Sud Ouest
  • Grand Ouest

Chacune dispose d’un secrétariat régional et d’un comité régional.

Cette structuration régionale permet aux associations membres de la Fédération de bénéficier d’un accompagnement de proximité.

Actions :

Les actions de la Fédération sont réparties sur plusieurs axes :

  • l’accompagnement des associations adhérentes à la Fédération : réflexion politique et éthique, conseil, formation, coopération entre associations, cheminement commun sur le sens des actions de soins et de solidarité.
  • la représentation auprès des pouvoirs publics, le plaidoyer et la sensibilisation de l’opinion publique.
  • le renouvellement et le développement de la vie associative.

Un exemple d’outil de communication à disposition des associations adhérentes : Proteste, la revue trimestrielle d’information et de réflexion de la fédération.

Association loi 1901 Créé(e) en 1939 / Reconnu(e) d’utilité publique

Domaine(s) d’action : Humanitaire & International, Social & Culturel
Président(e) : Genevieve Jacques
Secrétaire général(e) : Jean-Claude Mas
Salariés : 90

64 rue Clisson, 75013, Paris
01 44 18 60 50
infos@cimade.org
Voir le site

Objectifs et missions :

Accueillir et accompagner

Chaque année, la Cimade accueille et accompagne plusieurs dizaines de milliers de migrants et de demandeurs d’asile dans ses permanences. La Cimade contribue à leur insertion par l’organisation de formations spécifiques. Elle héberge également près de 200 personnes par an dans ses deux centres d’accueil de Béziers et de Massy.

Défendre et témoigner

Face à une législation toujours plus complexe et restrictive, la Cimade apporte son expertise et ses conseils aux étrangers afin qu’ils puissent faire respecter leurs droits. Intervenant dans les centres de rétention administrative, elle est chargée par les pouvoirs publics d’une mission d’accompagnement et de défense des droits des étrangers contraints de quitter le territoire. Parce qu’il faut faire évoluer la loi et les mentalités, elle milite plus généralement pour la défense des droits fondamentaux des étrangers et le respect de leur dignité. A leur côté au quotidien, la Cimade peut témoigner de ce qu’ils vivent et des difficultés qu’ils rencontrent.

Solidaires ici et là-bas

Parce qu’accueillir l’étranger c’est également comprendre d’où il vient, la Cimade soutient des partenaires dans des pays du Sud autour de projets liés à la défense des droits fondamentaux, à l’aide aux réfugiés ou à l’appui aux personnes reconduites dans leur pays. Elle donne désormais priorité au renforcement et au travail avec les sociétés civiles du Sud et du Nord pour la défense des droits des migrants.

Créé(e) en 1950

Domaine(s) d’action : Social & Culturel
Président(e) : Monsieur BRIGODIOT

15 bd Astégiano, 06150, Cannes La Bocca
04 92 19 77 00
Voir le site

Objectifs et missions :

L’association place l’humain, dans ses multiples dimensions du vivre bien, au cœur de sa mission. Elle est dirigée par un conseil d’administration composé de membres bénévoles garants de l’esprit associatif et humaniste des établissements qu’elle gère. Ne devant ni rémunérer un capital, grâce au patrimoine immobilier hérité de la générosité des générations antérieures, ni rémunérer les administrateurs, l’association affecte tous ses moyens au bien-être des personnes âgées accueillies. L’association, à taille humaine, s’attache à respecter les meilleurs principes de bonne gestion tout en faisant montre de sa modernité et de sa pérennité.

L’association accueille des personnes de toutes origines, de toutes confessions, en donnant la priorité aux plus démunis sur le plan matériel, physique et moral, dans le respect de la dignité et de l’intégrité de la personne âgée.

Le respect de la personne et la quête d’humanité, avec un personnel formé notamment à la philosophie de soins « Humanitude ® », sont le souci principal de l’association et de son personnel professionnel.

À ces valeurs œcuméniques de fraternité s’ajoutent l’expertise, fruit de notre expérience, et la mise en œuvre des avancées techniques, thérapeutiques, administratives et sociologiques. Tout ceci dans le but d’aider la personne âgée, surtout si elle est dépendante, à maintenir ses capacités et sa créativité, à ne pas rompre les liens avec l’environnement et à développer une relation fructueuse entre le personnel, le résident et sa famille. La famille est invitée à s’impliquer dans la vie des établissements, par exemple à travers le Conseil de la Vie Sociale (CVS) ou l’association locale des familles lorsqu’elle est constituée.

L’intégralité des fonds disponible est mobilisée pour donner aux personnels les moyens et compétences dont ils ont besoin afin de répondre le mieux possible aux attentes des résidents. Tous nos établissements proposent des prestations adaptées aux besoins de chacun : soins, hébergement, restauration, blanchisserie, animations et services.

Plus que des maisons de retraite médicalisées, ce sont de vrais lieux de vie confortables et accessibles à tous. Ainsi, nos maisons sont équipées d’agréables espaces communs de rencontre et de détente climatisés (bibliothèques, salons, salles de restauration), de jardins ainsi que de chambres confortables équipées de sanitaires adaptés et spacieux. Tous nos établissements disposent d’espaces de vie réservés aux résidents atteints de la maladie d’Alzheimer et des maladies apparentées.

Une grande attention est également apportée à la composition, la confection et la qualité des repas avec l’implication régulière des résidents au sein d’une « commission menus » et les conseils de diététiciens. Pour plus de saveur et de fraîcheur, les repas sont réalisés sur place par des équipes de cuisiniers.

Le personnel soignant ainsi que les agents hôteliers, administratifs et techniques sont formés à l’application des bonnes pratiques définies au niveau national pour un accompagnement de qualité des personnes âgées admises en EHPAD.

Déposez votre CV

Publier votre CV sur le site du Carrefour de l’engagement protestant vous permet de gagner en visibilité auprès des recruteurs et de postuler aux offres d’emploi en quelques clics

Articles récents